top of page

YOGA 

Différents styles de yoga vous sont proposés, afin de pouvoir adapter la pratique à vos besoins du moment.

Nous souhaitons que chaque pratiquant.e trouve le style de yoga qui lui soit approprié. Nos cours de yoga sont tous niveaux et s’adaptent à toutes et tous, quelque soit votre souplesse, votre morphologie, vos limitations physiques et sans aucun jugement.

Des accessoires permettent de s’adapter aux corps de chacun.e en retrouvant les actions clés des postures afin d’en percevoir les bienfaits.

Si vous cherchez une activité qui puisse simplement vous faire du bien, autant au corps qu’à l’esprit, venez découvrir le Yoga dynamique ou plus doux. Vous trouverez certainement celui qui vous convient.

En sortant vous vous sentirez physiquement et mentalement plus stable, équilibré.e, vivant.e !

Sans titre (7).png

ASHTANGA VINYASA YOGA

L’Ashtanga Yoga est une merveilleuse et très fine méthode de Yoga dynamique provenant du Sud de l’Inde.

Ses caractéristiques principales sont :

  • Le contrôle du plancher pelvien, Mulabandha et de la ceinture abdominale, Uddiyana.

  • Une respiration diaphragmique profonde et équilibrée, Ujjãyi.

  • La concentration et la direction du regard, Drishti.

  • Des mouvements dynamiques qui relient les postures entre elles, Vinyasa.

 

L’activité physique intense fait monter la chaleur, Tapas et augmente peu à peu le niveau d’énergie. En synchronisant le contrôle postural et le rythme respiratoire avec des mouvements dynamiques, l’Ashtanga procure au pratiquant une harmonie et une intelligence dans le développement de ses forces physiques, psychiques et spirituelles.

C’est dans ce travail d’unification entre le mouvement, la concentration et le rythme respiratoire que naît une mélodie posturale qui conduit à la méditation.

Selon les anciens textes fondamentaux, Sri K.Pattabhi Joïs nous enseigne qu’avec une pratique régulière nous pouvons entretenir un corps sain, toucher nos émotions et unir notre être avec le Soi qui, dans sa nature même, est paix éternelle, liberté infinie et joie. "Do your practice and all is coming".

La méthode est composée de plusieurs séries d’asanas :

  • 1ère série : yoga Chikitsa - yoga thérapeutique. Elle rééquilibre le corps.

  • La série intermédiaire : Nadi Shodhana - purification des canaux. Elle travaille sur le système nerveux.

  • Quatre séries avancées (de A à D). Elles travaillent au niveau énergétique.

 

On pratique un certain temps, variable selon chacun, la première série avant de pouvoir passer à la suivante et ainsi de suite.

Le chemin est plus important que la posture en elle-même. L’enseignant est là pour aider l’élève à ressentir et percevoir la bonne direction qui va lui permettre de développer ses possibilités corporelles dans le respect de soi-même.

Le cours se construit toujours de la même façon et permet de devenir rapidement autonome. Nous commençons par des salutations au soleil, puis arrivent les postures debout, les postures assises et enfin les postures inversées. Pour finir, nous profitons d’un moment de relaxation bien mérité, entre 5 et 15 minutes.

Nous apprendrons les Mantras d'ouverture et de fermeture dont vous trouverez les paroles et la traduction ici.

Sans titre (11).png

YOGA
VINYASA FLOW

Pour mieux comprendre la signification du mot vinyasa, on peut étudier les deux racines sanskrites qui le composent.

Nyasa signifie « placer » et vi signifie « d’une manière spécifique ». une interprétation courante du vinyasa est donc le mouvement synchronisé avec le souffle ; le souffle et le mouvement sont intimement liés, de sorte que chaque action encourage l’autre.

À la différence de l'Ashtanga, le Vinyasa est plus libre et créatif : il n'impose aucune série. Les enchaînements sont le fruit de l'expérience acquise par l'enseignant et sont adaptables aux besoins de chacun. Il s’inspire de plusieurs styles de yoga voire d’autres tendances qu’il à pu rencontrer.

Le principe du Yoga Vinyasa tient dans un enchaînement tonique et fluide de postures rythmées par la respiration. Tout au long de la séance, l’attention est portée sur le souffle, l’alignement postural et la conscience de soi.

C’est une pratique qui apporte force, souplesse, concentration, mais aussi détente et calme intérieur. Le cours est donc par définition différent à chaque fois et est plus ou moins dynamique selon la série choisie. Il peut varier selon l'humeur du prof, un thème prédéfini, une ambiance musicale…

 

Une concentration permanente est demandée sur les sensations et la respiration, ainsi une méditation naturelle s'installe dans la conscience de ses propres mouvements. Il s'adresse aux personnes qui veulent un entraînement complet et dynamique du corps mais qui n'apprécient pas le caractère répétitif du yoga Ashtanga.

Sans titre (8).png

YIN YOGA

Il s’agit ici d’un mélange entre médecine chinoise et indienne.

 

Les postures prennent leur origine dans la logique anatomique du corps, l'enchaînement des méridiens, ainsi que dans les cycles circadiens et le rythme journalier de circulation de l’énergie.

 

L’objectif principal de ce type de Yoga est d’étirer le tissu conjonctif : les fascias. Ils enrobent la totalité de nos organes, nos muscles, notre squelette entre eux, ils sont eux-mêmes considérés comme un organe indépendant, un squelette souple et cohérent pesant un tiers ou un quart de notre poids.

Pour que ce travail d’étirement soit efficace, nous nous adaptons à la nature du tissu.

  • Les postures sont tenues plusieurs minutes, en faisant circuler le souffle dans l’immobilité,

  • Nous maintenons une mise en tension passive, une lenteur pour se repositionner,

  • Nous n’utilisons pas les muscles, nous sommes soutenus à l’aide de coussins afin de supporter le poids des membres et de lâcher prise,

  • Nous plaçons les articulations proche de leur amplitude maximale (en compression).

 

Les fascias sont constitués de collagènes de densité et d’hydratations différentes, ils fabriquent du collagène pour faire face aux blessures et recréer un maillage adapté (tenségrité). Mais, notre mode de vie sédentaire nous rend feignants et nous bougeons moins. Les fascias produisent alors du collagène de façon amorphe, non structurée, et se densifient aux endroits où le mouvement liquidien est ralenti, c’est de cette façon notamment que nous devenons moins souples.

 

Nous avons donc besoin de nous étirer régulièrement pour structurer et essorer ces tissus. Il est également très important de boire de l’eau, pour renouveler celle des tissus, car elle est concentrée à plus des deux tiers dans les fascias.

Les objectifs du Yin Yoga sont une stimulation (stress positif) et un relâchement profond de ces tissus conjonctifs pour ralentir la dégénérescence naturelle de ces tissus essentiels à notre mobilité. Cette stimulation permet entre autre la diffusion de l’acide hyaluronique responsable de « l’hydratation » des cellules et des tissus.

Les bénéfices sont principalement atteints en sortie de pose dans les moments de rebond et de rééquilibrage :

  • relâchement musculaire profond

  • libération des tensions articulaires,

  • amélioration de la mobilité,

  • renforcement des structures conjonctives et osseuses,

  • réduction des douleurs et des tensions récurrentes (physiques, émotionnelles ou énergétiques).

L’approche du Yin Yoga est basée sur le ressenti, l’adaptation et laisse de la place au pratiquant pour explorer son corps, ses capacités et ses limitations (sans dogme ni alignement imposé).

Pourquoi pratiquer le Yin Yoga ?

Rentrer dans l’approche Yin, c’est…

  • apprendre à cheminer avec régularité et lenteur.

  • laisser la place à l’énergie Yin dans un monde trop souvent tourné vers le Yang.

  • retrouver un regard d’explorateur sur la « terra incognita » en nous.

  • trouver un état de stabilité et d’équilibre dans un profond relâchement.

  • accepter, accepter l’instant, le ralentissement, l’immobilité, l’inconfort, nos limites.

  • laisser la place à ce qui est en nous et à ce qui doit remonter à la surface pour s’évacuer.

  • se rapprocher de notre essence et de l’essence du yoga.

Sans titre (4).png

YOGA ENFANTS
7 À 12 ANS

Le but de ce moment est de bouger en conscience, de respirer, de se détendre de façon ludique. Nous apprendrons aussi à lâcher prise et à aller vers plus de concentration.

Le Yoga offre aux enfants :

Sur le plan du mieux être, diminue les tensions, le stress, défatigue. Sur le plan psychologique, développe la créativité, les capacités d’apprentissage, l'équilibre. Sur le plan physiologique, apprend à mieux respirer, entretien la souplesse, permet le lâcher prise. Sur le plan relationnel, une meilleure communication en groupe. Sur le plan créatif, favorise l'imaginaire, l'expression. Sur le plan émotionnel, aide à prendre confiance en soi, à faire face à des situations difficiles, conflictuelles.

Les enfants ont en eux, prêtes à éclore et à se développer des capacités psychiques et corporelles.

A travers différentes techniques de Yoga, de relaxation et d'expression corporelles, leur vitalité peut être canalisée, leur énergie équilibrée pour un épanouissement et un développement de leur potentiel et de leur créativité.

Sans titre (2).png

YOGA PRÉNATAL

Méthode APOR (approche posturo-respiratoire) / © Bernadette De Gasquet​

Le Yoga permet de régler tous les petits bobos de la grossesse : brûlures d'estomac, maux de dos, angoisses...

Il permet aussi d'apprendre à mieux se positionner et se tenir dans le quotidien : s'assoir, descendre un escalier, porter son bébé, se retourner dans le lit... non seulement pour le bien-être de la maman et du bébé, mais pour minimiser les « séquelles » physiologiques et physiques relatives à la grossesse (incontinence urinaire à l’effort, descente d’organes….) Il prépare à l’accouchement et peut être pratiqué tout au long de la grossesse.

Les cours de yoga permettent aussi à la jeune maman de retrouver confiance en son corps, et en sa capacité de mener une grossesse à son terme. Plus sûre d'elle, physiquement apaisée, elle est plus à même de nouer une relation de qualité avec l'enfant et de participer plus activement à sa naissance.

Sans titre (3).png

YOGA POSTNATAL AVEC BÉBÉ

Méthode APOR (approche posturo-respiratoire) / © Bernadette De Gasquet

Le corps de la femme subit de nombreuses modifications, mécaniques, physiologiques et physiques tout au long de la grossesse. Par conséquent, la future maman doit se préserver et protéger son corps.

En yoga postnatal on va refermer le bassin, resserrer les côtes et replaquer le ventre en remettant les organes à leur place en travaillant les abdominaux d’une manière spécifique, en drainant (fausses inspirations thoraciques), et en massant (torsions passives).

N‘oubliez pas le yoga postnatal durant les 6 semaines qui suivent l’accouchement. Il vous aidera à retrouver forme(s) et énergie après l’accouchement. Et si vous n’avez eu ni césarienne ni épisiotomie, n’attendez pas pour bénéficier de ses bienfaits, vous pouvez commencer dès le lendemain de l’accouchement.

bottom of page